Travailler le calcul mental avec les jeux de défis mathématiques

Travailler le calcul mental avec les jeux de défis mathématiques

Le calcul mental est une compétence difficile à acquérir, surtout pour les enfants. C’est notamment le cas des élèves des classes primaires. Bien entendu, ils ne peuvent pas compter éternellement sur leurs parents pour les épauler. Il existe des jeux de défis mathématiques accessibles à tous. ils permettent notamment de travailler le calcul mental. Explications !

Des jeux de défis mathématiques pour travailler le calcul mental

Le calcul mental n’est pas toujours facile à maîtriser. L’entraînement commence dès son plus jeune âge. Stricts, les enseignants manquent parfois de patience pour transmettre leurs connaissances et leurs compétences. Les élèves les plus nuls doivent donc chercher des solutions alternatives pour travailler le calcul mental. Il y a notamment les jeux de défis mathématiques.

Il est tout à fait possible de développer ses compétences de calcul mental avec des dés, des dominos ou encore des cartes. Parmi les jeux de défis mathématiques, soulignons notamment « La bataille des dés », d’après la Méthode Heuristique de Mathématique (MHM). Pour jouer à ce jeu il faut :

  • 2 à 4 joueurs
  • 2 dés (6 faces)

Votre enfant peut jouer au jeu de La bataille des dés à partir du CP. De quoi travailler ses méninges et développer ses compétences en calcul mental. Le but du jeu étant de remporter 5 points avant les autres joueurs.

Pour commencer le jeu, chaque joueur lance ses deux dés pour ensuite calculer la somme. Celui qui obtient le nombre le plus grand gagne 1 point. Idem en cas d’égalité. Il existe d’autres jeux de défis mathématiques pour travailler le calcul mental de votre enfant.

Il existe une autre alternative : le rubik’s cube. Il s’agit indéniablement d’un jeu réservé aux adultes ou aux jeunes intellos. Il faut en général plusieurs heures pour terminer un rubik’s cube. Il se compose de :

  • 12 arêtes (répartis en 12 emplacements), orientables dans deux directions.
  • 8 coins, orientables dans trois directions.
  • 6 centres

Différentes techniques permettent de calculer le nombre de combinaisons possibles avec un rubik’s cube. Il sert aussi de base pour maîtriser les notions mathématiques sur les algorithmes.

La question est de savoir quel rubik’s cube choisir ? Différents critères entrent en ligne de compte.

D’autres jeux de défis mathématiques accessibles à tous !

Si votre enfant n’est pas un grand fan des dés, proposez-lui d’autres jeux de défis mathématiques. « La bataille à 3 cartes », d’après Maths CP, éditions Accès, fera surement l’affaire. Accessible à partir du CP, il permet d’acquérir différentes connaissances mathématiques : additionner, les doubles, les compléments de 10. Pour jouer à ce jeu de défis maths, il faut :

  • 2 à 4 joueurs (1 contre 1 ou 2 contre 2)
  • 1 jeu de cartes classique (sans valets ni dames ni rois)

La règle de jeu de La bataille à 3 cartes est plus ou moins simple à appréhender. Le jeu de cartes étant partagé en deux tas. D’un côté 20 cartes de couleur noire (piques et trèfles de 1 à 10), de l’autre les cartes de couleur rouge (carreaux et cœur de 1 à 10). Chaque joueur tire à tour de rôle 3 cartes dont les points doivent être additionnés. Il faudra ensuite annoncer l’addition ainsi que le total de ses points. Pour remporter la manche, il faut obtenir un maximum de points avec ses 3 cartes. En cas d’égalité, une 4 carte est ajoutée à la somme obtenue à l’issue d’une bataille.

Les dominos permettent également de bien travailler le calcul mental de votre enfant. Essayez le jeu « cinq partout », accessible uniquement aux élèves du CE1. L’idéal pour développer ses connaissances mathématiques comme l’addition ou encore les multiples de 5. Pour jouer à ce jeu ludique, il faut :

  • 2 à 5 joueurs ou 2 équipes de 2 joueurs
  • Jeu de dominos classique

Le but du jeu « le cinq partout » est d’être le premier à poser tous ses dominos. Pour y parvenir, il faut respecter les règles, et avoir une bonne stratégie en tête. La partie commence par la distribution de dominos (7 chacun pour 2 à 4 joueurs ou 5 dominos chacun pour 5 joueurs). Le plus grand double débute toujours la manche.

Il arrive que personne n’ait de double au début du jeu. Dans ce cas, il faudra piocher jusqu’à ce qu’un joueur tire un double. Ce dernier commence en posant le double. Il ne reste plus qu’à combiner les dominos (un des côtés du domino placé doit porter le même nombre que celui posé sur la table, comme dans le jeu classique). Le gagnant marque en plus de ses points ceux des dominos des autres joueurs arrondis au multiple de 5 le plus proche.